Histoire de la Cuverie de Citeaux

Savigny-lès-Beaune-Cave-Cistercienne

Moines_cultivant_la_vigneDès le XIIIe siècle, l’Abbaye de Cîteaux reçoit des donations de biens situés sur le territoire de Savigny, en particulier des vignes, qu’elle donne en location à des particuliers. Puis à partir de 1580, un prieuré est créé à Savigny, avec à sa tête un prieur chargé de veiller à la bonne culture et à la saine gestion du patrimoine local. Il fallut alors bâtir un grand bâtiment pour recevoir les raisins de la récolte, les faire cuver, les presser, tirer le vin, le mettre en fût et le conserver.

On bâtit alors, sans doute sur une cave déjà existante, un vaste magasin pour cuves, dit « cuverie », avec un pressoir, le tout situé en la rue dite de Cîteaux (actuellement rue Paul Maldant).

 

 

C’est sur la façade de cette cuverie, qu’est gravée dans la pierre, l’inscription bien connue :

SI BENE COMMEMINI CAUSÆ SUNT QUINQUE BIBENDI HOSPITIS ADVANTUS PRÆSENS SITIS ATQUE FUTURATUM VINI BONITAS ET QUÆLIBET ALTERA CAUSA – 1772

« Si j’ai bonne souvenance, il y a cinq causes de boire : l’arrivée de l’hôte, la soif présente et la soif future ainsi que la qualité du vin, et toute autre cause qu’il plaira – 1772 »

Gravure cuverie de citeaux

Inscription gravée sur la façade de la Cuverie


La cuverie a été exploitée jusqu’en 2006, avant d’être restaurée en habitation de 2011 à 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *